Installer Munin

A lire avant de poursuivre : Structure & agencement.

Prérequis : Installer Source Dedicated Server

Munin est un système complet de monitoring (outil de surveillance système et réseau), open source sous licence publique générale GNU, basé sur l'outil RRDTool.
Il présente ses résultats sous forme de graphiques disponibles via une interface web. Il possède une structure de plugins particulièrement simple qui permet d'enrichir rapidement l'outil. 
Munin est modulable, on peut y intégrer facilement le monitoring de n'importe quelle application. Une liste de plugins est disponible ici. Munin est capable d'envoyer des notifications par courriel lorsqu'un des plugins a sa source donnée qui dépasse une limite définie par l'administrateur.
L'architecture du système Munin est constituée d'un serveur principal appelé Munin-master, récupérant les informations à intervalle régulier et de plusieurs nœuds appelés Munin-node. Le nœud doit être installé sur la machine(s) à surveiller.

​Munin se révèle donc bien plus simple d'utilisation que certains logiciels comme Cacti ayant des fonctions similaires. Bien sûr, le serveur principal peut aussi être l'un des noeuds.

Il faut se connecter en ROOT pour installer le logiciel.

  • Munin (machine centralisant les données)

Sur le serveur, il suffit d'installer l'outil de récupération des données.

Pour Debian ou Ubuntu :

sudo aptitude install munin

Pour Red-Hat ou CentOS :

yum install munin

  • Munin-node (client à installer sur chaque machine)

Sur les noeuds, il faut installer un service pouvant répondre à tout moment à une requête de recupération d'informations.

Pour Debian ou Ubuntu :

sudo aptitude install munin-node

Pour Red-Hat ou CentOS :

yum install munin-node

La manipulation consiste à télécharger Munin Srcds Plugin, puis décompresser l'archive et supprimer l'archive, puis copier les fichiers décompressés et faire des liens.

Téléchargeons l'archive.

wget http://css.setti.info/download/munin_srcds_plugin/munin_srcds_plugin.tar.gz

Une fois l'archive téléchargé, il faut la décompresser et supprimer l'archive et nous placer dans le dossier décompressé « ../munin_srcds_plugin ».

tar -xvf munin_srcds_plugin.tar.gz
rm munin_srcds_plugin.tar.gz
cd munin_srcds_plugin

Exécutons ces commandes, elles permettent de copier le contenu de « ../munin_srcds_plugin » dans le dossier « ../plugins » (/usr/share/munin/plugins) de Munin.

cp -R * /usr/share/munin/plugins/
chmod -R 644 /usr/share/munin/plugins/Rcon.pm
chmod -R 755 /usr/share/munin/plugins/srcds_*

Nous pouvons supprimer le dossier « ../munin_srcds_plugin ».

cd ..
rm -rf munin_srcds_plugin/

Nous éditons le fichier « munin-node » (/etc/munin/plugin-conf.d/munin-node).

nano /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node

Puis nous ajoutons à la fin du fichier ceci :

[srcds_*]
env.srcdspass VOTRE_PASS_RCON

Maintenant nous allons créer des liens symboliques pour activer les plugins « srcds_ » dans Munin.

cd /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/srcds_cpu_ srcds_cpu_votre.ip_votre.port
ln -s /usr/share/munin/plugins/srcds_fps_ srcds_fps_votre.ip_votre.port
ln -s /usr/share/munin/plugins/srcds_inout_ srcds_inout_votre.ip_votre.port
ln -s /usr/share/munin/plugins/srcds_players_ srcds_players_votre.ip_votre.port
ln -s /usr/share/munin/plugins/srcds_uptime_ srcds_uptime_votre.ip_votre.port

Remplacez votre.ip et votre.port par l'IP et le port du serveur de jeux.

Exemple :

La commande "munin-node-configure" permet de vérifier les plugins.

munin-node-configure

Nous pouvons redémarrer Munin.

/etc/init.d/munin-node restart

Maintenant nous allons voir si il nous retourne bien les FPS du serveur de jeu.

munin-run srcds_fps_votre.ip_votre.port

Pour voir les graphes patientez cinq minute puis il suffit d'aller sur la page web suivante http://localhost/munin si vous avez installé Munin sur votre machine en local. Sinon, remplacez localhost par l'ip de la machine où se trouve le grapheur et regardez la partie « Sourceds ».

Voici un exemple du résultat avec le graphe CPU et FPS.

Voila, amusez-vous bien, et n'hésitez pas à poser vos questions.

Propulsé par Drupal